• Vote Blanc

    « Les 'blancs' ne sont pas des 'nuls' »

    Reconnaître les vote blancs, les comptabiliser dans les suffrages exprimés, rendre le vote obligatoire : les propositions de François Bayrou pour modifier le visage de l'élection et offrir une expression à tous les citoyens.

    « Je suis partisan de la reconnaissance du vote blanc, en contrepartie de l'instauration du vote obligatoire. Il ne suffit pas de comptabiliser les votes blancs, ce
    qui est déjà le cas puisqu'ils sont actuellement assimilés à des votes nuls. Il faut aussi prendre en compte les bulletins blancs dans la détermination des suffrages exprimés.

    Cela signifie que pour obtenir une majorité de premier tour, il faudra regarder l'ensemble de l'expression, le vote blanc en faisant partie. Peut-être découvrira-t-on alors que certains votes extrémistes n'étaient pas autre chose que des votes blancs. Un choix différent est un vote qui compte aussi.

    Cela induit une conséquence pour l'élection présidentielle. Constitutionnellement,rien ne justifie la présence de seulement deux candidats au second tour de l'élection présidentielle.

    Si on avait ouvert le principe qui vaut pour toutes les autres élections, c'est-à-dire la qualification au deuxième tour des candidats ayant atteint un seuil très important, par exemple 10 % des électeurs inscrits, il y aurait eu trois candidatures en 2002 et l'élection n'aurait pas eu le même visage. »