• Université

    « Porter l'investissement par étudiant au niveau de celui des pays performants de l'OCDE. »


    Pour améliorer les chances de réussite des étudiants, François Bayrou avait instauré le semestre d'orientation à l'entrée de l'université. Il reste beaucoup à faire pour rendre les études supérieures plus heureuses et plus fructueuses - et cela demande un investissement nouveau.


    " Je veux défendre le modèle universitaire français. S'il n'est pas question de toucher au statut national des diplômes, la question du degré d'autonomie des universités est posée, en particulier pour les budgets de recherche.

    Par ailleurs, la gouvernance des universités est à revoir, en démocratisant son fonctionnement et en promouvant les fonctions d'encadrement. Il faut également poser la question de la relation entre l'université et les grandes écoles, avec pour objectif de marier les qualités des unes et les qualités de l'autre.


    Aujourd'hui, quelque 40 % des élèves échouent en première année à l'université, car la rupture est trop brutale entre le lycée et l'enseignement supérieur. Je propose de faire de la terminale une propédeutique - une préparation à l'enseignement supérieur - ce qui va de pair avec le  


    semestre d'orientation à l'entrée de l'université.


    L'université a besoin de tuteurs, de répétiteurs, de moniteurs, d'interlocuteurs des étudiants débutants, de bibliothécaires aussi, toute une gamme de soutiens qui rendraient l'université accueillante, en échange de bourses convenables qui changeraient la vie de beaucoup d'étudiants, et celle de leur famille. Il s'agit d'un changement en profondeur de la qualité de vie sur les campus : au lieu d'un lieu de grande solitude, il s'agit d'en faire un lieu coopératif.


    Et cela ne se fera pas sans un pacte d'investissement sur l'enseignement supérieur, signé de manière responsable, trans-partisane, sur dix ans, et qui porte l'investissement par étudiant au niveau de la moyenne des pays performants de l'OCDE : ce qui signifie un objectif de doublement en dix ans. »