• Régimes de retraites


     


    « Réformer le régime des retraites au nom de l'égalité »


    La question des retraites n'est pas réglée : la réforme de 2003 a laissé les problèmes majeurs en suspens. Pour François Bayrou, le pilier de la réforme à remettre en chantier sera la justice. Tous les Français doivent être traités à égalité.


    « La question des régimes spéciaux n'a pas été réglée en 2003, contrairement à ce que nous avions alors demandé. Il faut remettre à plat tout le système des retraites, en le fondant sur l'égalité et mener cette évolution en telle sorte qu'elle profite à tous. Je propose une refonte universelle, c'est-à-dire une réforme qui englobe tous les régimes, y compris les régimes spéciaux. Elle sera souple, ouvrant la voie à une retraite à la carte, une retraite par points.

    Dans ce système de retraite par points, où le montant augmente avec le temps de cotisation, les salariés conserveront le droit de partir à la retraite à 55 ans, mais leur retraite sera plus importante s'ils partent plus tard. Cette retraite à la carte aura pour principe le droit pour chacun de définir son temps de travail et son niveau de retraite. Dès lors que cette réforme aura été adoptée, les acquis des régimes spéciaux seront individualisés : chaque agent pourra choisir lui-même l'âge de son départ à la retraite.


    Cette retraite par points créera de vrais droits, prendra en compte la pénibilité et permettra ou le rachat d'années sans décote ou leur abondement par l'Etat. 
    Ce système de retraites sera gérée en pleine responsabilité par les partenaires sociaux. 


    La justice est la clé de voûte de cette réforme, car elle prend en compte les engagements pris au moment de la signature du contrat de travail à l'égard des salariés. Dès lors, je suis sûr que les Français sont prêts à l'accepter, y compris - et je le souhaite - par referendum. 


    La question des « petites » retraites est aussi importante : aujourd'hui, un retraité seul ne peut pas s'en sortir, cela relève de la non-assistance à personne en
    danger ! Il faut un plan pour les petites retraites. »